Le choix des systèmes

Les revêtements d’imperméabilité de façade

Il existe plusieurs classes de revêtements selon l’ouverture des fissures.
CLASSE I1 : MICROFISSURE < 0,2 mm
CLASSE I2 : FISSURE < 0,5 mm
CLASSE I3 : FISSURE < 1 mm
CLASSE I4 : FISSURE < 2 mm

Ces systèmes sont formulés exclusivement à partir de résines vinyliques et/ou acryliques, en dispersion dans l’eau. De comportement élastomérique, les films formés résistent à la microfissuration et la fissuration du subjectile. Ils ne sont pas destinés aux travaux neufs, et s’appliquent sur des façades en service présentant des défauts de microfissuration ou de fissuration.
Selon la granulométrie des finitions et l’outil de mise en oeuvre, on trouve des finitions roulées, lisses, granités, talochées, ribbées « grain de marbre projeté », …

Les revêtements décoratifs

CLASSE D1, SELON LA NORME NF P 84-403 – hydrofuges et lasures à béton Produits transparents, peu ou légèrement colorés, ne modifiant pas l’aspect de la maçonnerie.

CLASSE D2, SELON LA NORME NF P 84-403 – peintures à film mince Produits filmogènes, pigmentés, assurant couleur et opacité.

CLASSE D3, SELON LA NORME NF P 84-403 – revêtements destinés à masquer le faïençage Produits pigmentés, à liants vinyliques, acryliques ou siloxanes.